La Mascarade Belle Epoque est un forum de jeu de rôle, inspiré du jeu ©Vampire : la Mascarade de White Wolf (3ème ed.). Nous sommes en 1899.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Générations et la Mythologie vampirique

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Corbeau
Admin
avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 11/11/2017

MessageSujet: Les Générations et la Mythologie vampirique   01.12.17 22:56

Les Générations et la Mythologie vampirique


Selon la version la plus répandue de l'histoire de la Famille, la race des vampires est issue du vampire primordial, Caïn. Banni dans le pays de Nod après avoir tué son frère Abel, Caïn a été maudit par Dieu et devint ainsi le premier vampire. Peu après, Caïn donna naissance à trois infants, qui engendrèrent à leur tour, et ainsi de suite.

Une compilation souvent citée de légendes de vampires, le Livre de Nod, contient de nombreuses versions du mythe de la genèse des vampires. Malheureusement pour ceux qui voudraient les connaître toutes, le livre pose plus de questions qu'il n'apporte de réponses, et donne même les bases d'une des autres théories des origines des vampires, le Cycle de Lilith (qui est réprouvé et condamné comme hérésie par la Camarilla).
En fait, il n'y a pas de réponse toute faite. Peut-être n'y a-t-il pas de réponse du tout.



Caïn

Connu pour être le "sire de tous les vampires", Caïn est aujourd'hui plus un mythe qu'une réalité. Certains de la Quatrième Génération, tout comme certains membres du Sabbat, prétendent avoir rencontré autrefois un être qui se présentait comme étant Caïn. Mais l'histoire est passé par tant d'individus et de couches du Jyhad qu'il est impossible de savoir où finit la vérité et où commence la manipulation.

Les vampires sceptiques ont remarqué une incohérence dans le mythe de Caïn. Si ses premiers infants formant la Seconde Générations, et sont de ce fait à deux échelons de Caïn, qu'est ce que la Première Génération, s'il en est une ? Caïn lui-même n'est évidemment pas cette Première Génération, car il peut être difficilement d'un niveau après lui. La question restera sans doute sans réponse.



La Seconde Génération

Selon des textes vampiriques à l'authenticité difficile à établir, Caïn a engendré trois infants. Créés pour soulager le chagrin de Caïn, ces infants (on s'accorde en général sur les noms de Zillah, Irad et Enosch, bien que le dernier soit également souvent appelé Enki) passèrent leur non-vie dans la Première Cité d'Enoch.

On sait peu de chose sur la Seconde Génération. Elle engendra certainement la Troisième Génération, mais on perd leur trace après le soulèvement de leurs infants durant les nuits de la Première Cité. La Seconde Génération aurait disparu soit du fait du Déluge, soit des mains de ses infants.



La Troisième Génération

La Troisième Génération, les vampires appelés Antédiluviens (puisqu'ils sont nés avant le Déluge), est censée avoir donné naissance à ce qu'on appelle aujourd'hui les clans. Récemment, les histoires d'Antédiluviens encore actifs devenues plus fréquentes, et de nouveaux rapports de leurs actions, bien que sujets à caution, arrivent chaque nuit. Même si la Camarilla se moque ouvertement de l'idée d'Antédiluviens survivants, quatre d'entre eux ont été observés avec divers degrés de crédibilité. Lucian et Mekhet, (évidemment des pseudonymes pour des fondateurs de clans voulant rester anonymes), sont les seuls noms largement connus de vampires de la Troisième Génération encore actifs. On dit que le Clan Giovanni, et son fondateur entretiennent des liens étroits, tandis qu'une créature inhumaine, qu'on prétend être le fondateur du Clan Tremere, a été vue récemment à Mexico. Certains Antédiluviens sont réputés détruits, mais rien ne confirme cette affirmation.

Les Antédiluviens sont les véritables joueurs du Jyhad, un peu ancien et terrifiant consistant à nuire aux autres membres de la Troisième Génération. Les tours du Jyhad sont indiscernables, mais les Antédiluviens ont des sbires aux quatre coins de la Terre, obéissant aux ordres de leurs maîtres endormis. Les règles sont aussi incompréhensibles que le sont les joueurs, mais tous les moyens, depuis la guerre ouverte jusqu'à opérations d'espionnage s'entendant sur plusieurs siècles, semblent utilisés.

Nul ne sait si le Jyhad à toujours été fait comme aujourd'hui de frappes et de contre-attaques ; s'agit-il des règles ou le Jyhad dégénère-t-il en foire d'empoigne ? Certains vampires, se basant sur l'origine même du mot Jyhad, se demandent s'il n'y a pas d'autres facteurs en jeu. Il est possible que certains vampires impliqués dans le Jyhad aient atteint la paix légendaire de Golconde, et peuvent vouloir aider - ou empêcher - les autres d'atteindre cet état transcendantal. Ils sont très certainement eux-mêmes contrés par des ennemis qui ne souhaitent pas les laisser faire.

Les Antéviluviens sont quasiment divins par l'étendue de leurs capacités, et possèdent des pouvoirs inimaginables pour les moins puissants. Les érudits du Jyhad émettent l'hypothèse que la Troisième Génération rassemble les derniers vampires qui maîtrisent véritablement la vie et la mort, et qu'ils ne peuvent être détruits que s'ils y consentent ou par une créature de pouvoir au moins équivalent. Ces mêmes vampires se demandent si le Jyhad n'est pas en fait un concours, dont le dernier Antédiluvien n'ayant pas subit la Mort Ultime sera déclaré vainqueur.



Les Quatrième et Cinquième Générations

Ces puissants vampires sont appelés les Mathusalems. Ils sont âgés de plusieurs millénaires, excessivement peu nombreux et quasiment aussi puissants que la Troisième Génération. Rares sont les représentants de ces générations qui participent encore activement au Jyhad, car leur sang puissant est bien trop recherché par les vampires plus jeunes. De nombreux Mathusalems se réfugient dans la torpeur de leur refuge secret, où ils sont à l'abri des diableries des plus jeunes et d'où ils font participer leurs propres forces au Jyhad. On raconte que, ces dernières années, un certain nombre de puissants Mathusalems sont réapparus dans divers endroits du monde, ou que les membres du Cercle Intérieur de la Camarilla, tout comme les princes et maîtres du Sabbat, seraient en fait des Mathusalems.



Les Sixième, Septième et Huitième Générations

La plupart des maîtres visibles les plus puissants du Jyhad sont de la sixième à la huitième génération. Les vampires de cet âge ont accumulé une influence et un pouvoir considérables (suffisamment pour en faire les principaux acteurs du Jyhad, bien qu'ils trouvent inconcevable la possibilité qu'ils soient eux-mêmes manipulés). Les princes, les puissants primogènes, les justicars appartiennent souvent à ces générations, bien qu'il faille remarquer que les vampires portant ces titres en Europe sont souvent de génération inférieure et de pouvoir plus grand que leurs équivalents américains.

Les vampires de ces générations sont communément appelés des anciens. La Huitième Génération est doute la dernière dont les membres peuvent être considérés comme des anciens, bien que cette appréciation soit très arbitraire. La plupart des membres de la Huitième Génération et des précédentes ont été créés bien avant les nuits modernes, et sont de ce fait rompus à la pratique du pouvoir.



Les Neuvième et Dixième Générations

Les vampires des Neuvième et Dixième Générations jouent un jeu dangereux. Souvent trop vieux et expérimentés pour être associés aux nouveau-nés et acolytes, mais trop faibles et insuffisamment avertis pour gagner leur place au sein des anciens, les Neuvième et Dixième Générations se trouvent livrés à eux-mêmes. Ils n'ont pas besoin d'être guidés ou contrôlés comme les vampires plus jeunes et plus sauvages, et de ce fait peuvent appréhender la nuit avec plus de liberté. Un peu comme les adolescents mortels, les Neuvième et Dixième Générations découvrent le goût du pouvoir et l'influence qu'ils posséderont peut-être bientôt.



Les Onzième, Douzième, et Treizième Générations

Nouveau-nés ou acolytes, les membres de ces générations sont relativement jeunes dans la malédiction du vampirisme. Bien qu'ils soient des créatures puissantes par eux-mêmes, au moins comparables aux mortels qu'ils chassent, leurs pouvoirs récemment acquis ne sont rien en comparaison de ceux des vampires plus âgés de quelques siècles. La plupart des personnages des joueurs du jeu sont de ces générations.



Les Quatorzième et Quinzième Générations

Un développement moderne regrettable, ces vampires au sang clair sont apparus au cours des dernières années. Le sang de Caïn est si faible dans leurs veines qu'on dit que certains peuvent supporter la lumière du soleil et partager un repas de nourriture humaine. De nombreux érudits voient avec appréhension l'arrivée de ces vampires, se souvenant de passages du Livre de Nod faisant référence aux "Temps du Sang Clair". Ces temps seraient annonciateurs de la Géhenne.
Revenir en haut Aller en bas
http://mascaradebelleepoque.forumactif.com
 
Les Générations et la Mythologie vampirique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opérations psychologiques/AL-QUAIDA EST-IL EN IRAK?
» 13 opérations de chirurgie cardiaque en 10 jours
» Les USA mènent des opérations militaires secrètes en Iran
» La mythologie de Falling Angels
» The Crow, Le corbeau et la mythologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Mascarade Belle Epoque :: Bienvenue à Paris :: Contexte-
Sauter vers: