La Mascarade Belle Epoque est un forum de jeu de rôle, inspiré du jeu ©Vampire : la Mascarade de White Wolf (3ème ed.). Nous sommes en 1899.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Organisation du Pouvoir Vampirique

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Corbeau
Admin
avatar

Messages : 328
Date d'inscription : 11/11/2017

MessageSujet: Organisation du Pouvoir Vampirique   19.11.17 21:49



Paris est peut-être l'une des plus grandes cours vampiriques du monde. Elle peut contenir, selon les périodes, entre 150 et 300 membres, sans compter les Anarchs et les clans indépendants. Paris intra-muros compte près de 3 millions d'habitants mortels ou non: elle est bien plus peuplée qu'aujourd'hui (la ville a perdu 500 000 habitants au profit de la banlieue proche depuis les sixties).









Le Prince

Paris est une capitale soumise à la Camarilla. Elle est dirigée par le Prince Toréador François Villon. Ce dernier est sur le trône depuis la fin de la Révolution Française: en effet il succède à Beatrix qui a succombé aux combats en 1792.

Le Prince gouverne la ville avec une main de fer dans un gant de velours, ménageant subtilement les désirs et les haines des uns et des autres.

Son principal rival est le Primogène Ventrue, Pierre-Emmanuel de Pompignan. Autrefois ville dirigée par le Prince Ventrue Alexandre dit le Grand, la capitale est passée aux mains des Toréadors lorsque ce dernier a disparu au Moyen-Âge. Depuis Pierre-Emmanuel a essayé sans succès de reprendre le trône à chaque révolution.

Son second rival est Pascal Guyodt, le Primogène Brujah. Ce dernier est un adepte des révolutions sociales, essayant de renverser le Prince par la force: si cela a fonctionné en 1789, il n'y a pas de raison pour que cela ne se reproduise pas. Or Villon n'est pas Beatrix, il disparaît en temps de troubles puis réapparaît avec ses troupes mortelles et vampiriques en réprimant brutalement l'insurrection. Même le Primogène Ventrue viendra l'appuyer: s'il hait Villon, il déteste encore plus Guyodt.

Le Prince gouverne la Cour au Palais du Louvre. Comme il a beaucoup à faire, il ne reçoit rarement en entretien particulier les nouveaux venus comme le voudrait la tradition. Se présenter à la Cour un lundi soir après minuit y pourvoit amplement. La grande réunion de la Cour au Louvre a lieu tous les lundis et rares sont les vampires absents.

Traditionnellement les Princes contrôlent seulement la Cour d'une ville. Ce n'est pas le cas pour la France car les dirigeants des autres cours de l'hexagone ont prêté allégeance au Prince de Paris. De Princes, ils sont devenus Marquis; ainsi les guerres qui déchiraient les régions françaises ont pris fin. Cela n'empêche pas quelques coups bas en coulisses... Le Prince contrôle de loin les agissements de ses vassaux, mais les espionne de très près. Il est donc assez courant que les vampires de Province viennent faire de temps à autre un petit voyage à Paris, d'autant que les trajets en train se sont démocratisés.

Revenir en haut Aller en bas
http://mascaradebelleepoque.forumactif.com En ligne
Le Corbeau
Admin
avatar

Messages : 328
Date d'inscription : 11/11/2017

MessageSujet: Re: Organisation du Pouvoir Vampirique   22.12.17 21:11

Le Primogénat





Pascal Guyodt
(Brujah)

Philippe Lassal
(Gangrel)

Rufino Olevarez
(Malkavien)

Jehovah
(Nosferatu)


Isabelle de Termes
(Toréador)

Massimo Favali
(Tremere)

P-E de Pompignan
(Ventrue)



Le Primogénat est une institution législative: c'est le conseil des chefs des différents clans qui se réunissent autour du Prince. En théorie le Primogène est le vampire le plus âgé d'un clan; en réalité c'est celui qui a le plus de pouvoir et est le plus écouté.

A Paris la configuration est simple: les Primogènes Brujah et Ventrue sont toujours contre les idées de Villon, la Toréador toujours pour. Le Primogène Gangrel se fiche éperdument des décisions (tant qu'elles ne concernent pas la disparition d'espaces verts), Tremere et Malkavien suivent généralement le Prince par faiblesse de caractère. Le Primogène Nosferatu pense d'abord au bien de la ville qu'aux querelles de cour même si lui et Villon se détestent.

En règle générale les Primogènes se court-circuitent les uns avec les autres ce qui permet au Prince de faire passer les motions sans trop de difficulté.



Dernière édition par Le Corbeau le 22.12.17 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mascaradebelleepoque.forumactif.com En ligne
Le Corbeau
Admin
avatar

Messages : 328
Date d'inscription : 11/11/2017

MessageSujet: Re: Organisation du Pouvoir Vampirique   22.12.17 21:28

Les Bourgs et Bourgmestres



De la même manière que la capitale qui divisée en arrondissements pour une meilleure gestion administrative et judiciaire pour les mortels, le Paris vampirique est divisé en sept Bourgs de dimension et de population assez variées. Habiter dans tel ou tel Bourg est une manière d'affirmer ses opinions politiques et culturelles, ce n'est pas anodin.



Découpage administratif:


L'Elyseum : le Louvre, les Jardins des Tuileries, les Grand et Petit Palais
La Cour : 1e, 2e, 3e, 4e arrondissements
La Torche : 5e, 6e arrondissements
Le Havre : 7e, 14e, 15e arrondissements
Les Hautes Terres : 8e 16e et 17e arrondissements
Le Carrefour : 9e, 10e, 11e arrondissements
Les Tours : 12e, 13e et 20e arrondissements
La Forteresse : 18e, 19e arrondissements


L'Elyseum, c'est à dire le Louvre qui est la résidence du Prince et le Jardin des Tuileries, est surveillé par le prévôt. Le port d'armes y est interdit. Le prévôt contrôle également une grande partie de l'Etat-Major français et de la police. Il est le seul à avoir droit d'utiliser une arme à feu et des explosifs, et ce dans toute la capitale. Il doit néanmoins rendre des comptes au Prince lorsqu'il les utilise. Cela n'empêche pas les vampires d'utiliser un arsenal plus discret.

Les Bourgs sont gérés par les Bourgmestres nommés par le Prince. Ils ont le devoir d'y faire régner l'ordre et la sécurité. Chaque vampire arrivant à Paris doit au moins se présenter à son Bourgmestre. Il arrive que certains d'entre eux entretiennent une sorte de "mini cour" autour d'eux.



L'Elyseum
Prévôt : Armand de la Tour

L'Elyseum, c'est à dire la résidence du Prince, est régi par la Pax Vampirica: c'est un lieu neutre où il est interdit de porter une arme et de se battre. Ce règlement est très respecté au Palais du Louvre où le Prince dirige la Cour. Par extension cela s'étend aussi aux jardins des Tuileries jouxtant le palais.

Chaque nuit à partir de minuit (car chacun doit s'être nourri avant de venir) le Louvre s'anime, avec une performance artistique quotidienne. Selon le style de celles-ci (décidé par la Primogène Toréador) le public vampirique présent ne sera pas forcément le même.

l'ensemble des Vampires admis à fréquenter le Louvre se réunit une fois par semaine, la tendance du moment allant au Lundi, pour les "Réceptions du Prince", nommées ainsi même si celui-ci peut très bien ne pas s'y montrer du tout, quelquefois pendant plusieurs mois, au grand dam des Toréadors.Cependant rares sont les Vampires qui ne s'y rendront pas. Chacun ressent telle une nécessité le besoin d'être présent, afin de rester informé de tout ce qui se trame dans la capitale, les usages voulant qu'il soit malvenu de converser des évènements survenus au Louvre en dehors de ses murs.





La Cour
Bourgmestre: Giacomo Simonetto

Le nom du Bourg provient simplement du fait que la Cour (le Louvre) est située dans ce Bourg. Si cela occasionne parfois des confusions pour les nouveaux venus, la plupart des parisiens n'ont aucun mal à discerner de quel lieu il s'agit en fonction du sens de la phrase. La Cour est surnommée Le Cloaque par le Lys.

Le Bourgmestre est un Lasombra anti tribu extrêmement puissant qui a prêté serment à Villon. Grâce à lui les petits soucis du Prince disparaissent dans l'ombre.

La population des arrondissements du Bourg est est en grande majorité Toréador, mais beaucoup de vampires de Cour se font un devoir d'y posséder un pied à terre. Cependant les vampires possédant peu de ressources auront du mal à se loger, mis à part peut-être dans le quartier juif du Marais car les appartements de ces arrondissements sont les mieux côtés de la capitale.

Les 1er,le 2ème, le 3ème et le 4ème arrondissement font partie du "Paris Historique": pouvoir et culture se concentrent en ces lieux. De nombreux touristes se pressent jour et nuit dans ses rues pour visiter les musées et flâner. Il est donc assez facile de se procurer une proie.



La Torche
Bourgmestre: Benjamin Delôrme

Le nom de La Torche vient du fait que toute révolte commence dans ce bourg. Depuis le Moyen-Âge il est le fief des étudiants de la Sorbonne qui logent dans le Quartier Latin. Prompts à faire du grabuge et à s'embraser pour des causes plus ou moins nobles, les étudiants prêtent l'oreille aux discours Brujahs qui rêvent de bousculer le pouvoir en place. De nombreux courants révolutionnaires se réuniront le quartier : les Cordeliers dans le 6ème arrondissement et les Jacobins dans le 5ème arrondissement. Les troubles lors des révolutions de 1830, 1848 et de la Commune furent grandement suivis par les jeunes exaltés.

Le Bourgmestre actuel, Benjamin Delôrme, connaît particulièrement bien ces arrondissements: Brujah Sans-Culotte, il a participé à un bon nombre de réunions révolutionnaires et d'émeutes. Depuis la création des Bourgs à la fin de la belle utopie que fut la Révolution, le nouveau Prince Villon l'a en quelque sorte "puni" en lui donnant cette charge: il est condamné à étouffer dans l’œuf les velléités et les révoltes alors qu'il aimerait tant les diriger... La population vampirique est assez hétéroclite: quelques Anciens, des Ventrues libéraux, Brujahs relativement calmes, Malkaviens et même l'ambassadeur Giovanni ont élu domicile dans ce Bourg.



Le Havre
Bourgmestre: Henry Paillard de Chenay

Le Bourg du Havre est surnommé le Désert parce qu'il ne s'y passe rien. C'est effectivement un Bourg plutôt calme gouverné d'une main de fer dans un gant de fer par Henry Paillard de Chenay, l'infant du Primogène Ventrue.

Le 7ème arrondissement est voué à la puissance militaire française: c'est le quartier du Champ de Mars où l'armée défile, des Invalides, du ministère des armées et de l'arsenal. Le quartier est évidemment huppé et assez centré sur lui-même. Pour saper l'influence que le Bourgmestre pourrait avoir sur les hauts gradés vivant dans l'arrondissement, Villon y a installé le Prévôt qui contrôle l'armée, ainsi que la police.

Les 14ème 15ème arrondissements sont résidentiels et cosmopolites. Il y a beaucoup de boutiquiers, d'employés et de petits bourgeois. Il existe une délinquance Ravnos qui s’ingénie à faire la guerre au vieux chevalier Ventrue autour des gares Montparnasse et Vaugirard et les filles font le trottoir rue Notre-Dame de Lorette. A l'Ouest, quelques usines, des ateliers et des casernes bordent la Seine.

La prison de la Santé accueille environ mille détenus. Il y a de temps à autre le spectacle d'une exécution sur le parvis. La légende urbaine raconte que le Bourgmestre y aurait retenu captifs des ennemis qu'il aurait interrogés lui-même.



Les Hautes Terres
Bourgmestre: Pierre-Emmanuel de Pompignan

Il fut un temps pas si lointain où les 8ème et 16ème arrondissements étaient de vastes parcs ou des champs nourriciers. Mais la ville a grandi et la noblesse puis la haute bourgeoisie a colonisé l'Ouest de Paris car les vents chassent les mauvaises odeurs vers l'Est de la capitale. Le Bourg des Hautes Terres regroupe le Parc Monceau, les Champs-Élysées, l'avenue Saint-Honoré...Bref tout le gotha de la noblesse et de la très haute bourgeoisie. Ce sont des quartiers assez fermés où l'on se fréquente entre-soi. Le 17ème arrondissement est divisé en deux de façon transversale par la ligne de chemin de fer. A l'Ouest se situe les riches quartiers des Ternes et de la plaine Monceau: ambassades et immeubles haussmanniens typiques encadrent de grandes rues au tracé rectiligne. On y trouve beaucoup d'églises et de missions catholiques. Le quartier des Batignolles est une zone résidentielle peuplée de bourgeois et d'employés administratifs. Le quartier est plus libéral que Monceau et Ternes, il y a de nombreux cafés, des théâtres et des restaurants. Clichy est ouvertement prolétaire; des ouvriers issus de toute la France viennent s'y greffer. La Place Clichy est un véritable carrefour où les petites gens font leurs marchés et leurs affaires. Quelques bandes d'Apaches Ravnos circulent, faisant leur police sous l’œil indifférent de la maréchaussée.

La majorité de la population vampirique habite au Ternes et à Monceaux. Pompignan a beaucoup de mal à supporter la présence d'autres vampires ne partageant pas sa façon de penser. Et ce qu'il déteste par dessus tout, ce sont ces Ravnos qui viennent se mêler de ses affaires. Les Gangrels ont élu domicile dans les parcs, au moins ces derniers sont bien gardés des Gitans puisque les deux clans se détestent.



Le Carrefour
Bourgmestre: Charles Pastourel

Le 9ème arrondissement est un centre névralgique de la capitale. L'avenue de l'Opéra est bondée en permanence, de jour comme en soirée. Outre l'Opéra Garnier qui est un Elyseum temporaire à la charge de la Harpie Kerrida, des cabarets, restaurants et salles de spectacle ornent l'artère. Les plus connus sont les Folies Bergères et l'Olympia. Par ailleurs, l'Hôtel Drouot et les galeries d'artistes situées plus au Sud attirent de nombreux visiteurs. L'endroit y est aussi un peu plus calme. Pastourel a toujours voulu un arrondissement très ouvert à la spiritualité; toutes les confessions occidentales sont représentées par au moins un lieu de culte et le Grand Orient de France y est domicilié. Le commerce bat son plein: les deux énormes magasins du Printemps et des Galeries Lafayette investissent chacun un ilot de bâtiment; quelques banques et des conseils d'administration d'entreprises y sont domiciliés. C'est un arrondissement chic et moderne habité par les Toréadors branchés et de jeunes Ventrues.

Les 10ème et 11ème arrondissements sont populaires: petits bourgeois, employés, ouvriers et nouveaux arrivants à Paris se mêlent. Autour de la Gare du Nord et de la Garde de l'Est une population interlope se croise: des souteneurs et leurs filles, des voleurs à la tire, des escrocs de tout bord se fondent dans la foule qui défile sur les trottoirs. Résolument moderne, cet arrondissement possède des passages couverts, des bâtiments aériens faits de verre et d'acier, des quais aménagés pour la promenade le long du canal Saint Martin que traversent des passerelles en acier. L'activité commerciale et culturelle y est importante, la population aussi: 100.000 personnes s'entassent dans le quartier et ceux qui partent sont rapidement remplacés. La population vampirique est clairsemée mais on trouve quelques Malkaviens, des Toréadors, des Brujahs et un ou deux jeunes Ventrues.



Les Tours
Bourgmestre: Gustave Potriquet

Ce sont les quartiers Est de Paris, ceux qui connaissent une expansion colossale mais où la population est la plus misérable. L'on y retrouve des grandes usines et des ateliers qui déchargent leurs ordures presque dans la rue, les fumées toxiques de leurs cheminées empuantissent l’atmosphère des alentours. Le 13ème arrondissement est un lieu de trafic à cause du port de Paris et de ses entrepôts. Plus au Nord de l'arrondissement les gares de Lyon et d'Austerlitz déversent de nouveaux ouvriers venus des campagnes qui s'installeront dans les XXème arrondissement, à Bagnolet ou Belleville. Selon la légende urbaine, un Samedi hanterait le cimetière du Père Lachaise, chassant les Giovanni qui s'en approcheraient.

Le Bourg des Tours est connu pour être totalement ingérable : il regroupe des arrondissements parisiens populaires connus pour être gangrenés par des Anarchs -c'est à dire des vampires qui rejettent la Camarilla et l'autorité du Prince- et être le théâtre d'actions violentes. Les Apaches, ces bandes de braqueurs/casseurs/assassins plus ou moins bien organisés transitent par ces arrondissement avec l'appui de la population.

Gustave Potriquet passe son temps à se battre, à menacer et jouer au chat et à la souris avec les fauteurs de trouble. Et par-dessus le marché il doit donner l'illusion à la Cour que Les Tours sont correctement gérées. Sur la corde raide, il est toujours stressé et s'inquiète de voir un jour la Justicar venir dans le bourg pour lui demander des comptes.


La Forteresse
Bourgmestre: Sybille Roux

Le Bourg est très animé. Il est globalement assez populaire sauf autour des Buttes Chaumont. Il est constitué du quartier de Barbès, de Montmartre, de la Villette, de la Goutte d'Or, l'enclave Ravnos de Paris. Sibylle Roux est la Bourgmestre officielle de la Forteresse. En fait elle s'intéresse très peu à son domaine: elle n'a d'yeux que pour le quartier bourgeois de la Butte Chaumont et la construction du Sacré Cœur. Pour le reste... Oui, il y a bien des artistes à Montmartre mais ils ne sont pas "classiques". D'ailleurs elle ne peut les déloger puisque Laurent de Montmartre a décidé de les prendre sous son aile. En fait elle méprise assez les pauvres des quartiers populaires et les Ravnos contre lesquels personne n'ose bouger. Elle a bien envoyé des expéditions contre ces Gitans mais ses mercenaires sont morts; depuis plus personne n'accepte de l'aider.

Sa nomination est une punition déguisée: après avoir tenté de séduire le Prince, de monter des cabales contre des personnes importantes du clan Toréador pour prendre leur place, Villon a feint de remarquer enfin Sybille et l'a chargée de la Forteresse, le camp retranché des Ravnos et la butte des artistes et des cabarets, tout ce qu'elle trouve de plus vulgaire. Maintenant tous les Toréadors hauts placés contre lesquels elle a comploté attendent ses erreurs pour en rire à la Cour et le faux-pas fatal qui déclenchera une colère princière -et certains l'espèrent une chasse au sang-.


Dernière édition par Le Corbeau le 22.12.17 23:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mascaradebelleepoque.forumactif.com En ligne
Le Corbeau
Admin
avatar

Messages : 328
Date d'inscription : 11/11/2017

MessageSujet: Re: Organisation du Pouvoir Vampirique   22.12.17 21:28

Justicar et Archontes




Paris est une ville peuplée qui peut s'embraser rapidement. La Révolution a coûté la vie à la dernière Reine de Paris, son successeur a décidé de réclamer qu'un Justicar -c'est à dire une sorte de grand inquisiteur de la Camarilla- soit nommé pour l'aider à épurer la ville en cas de problème. Sa demande a été acceptée par le Cercle Intérieur et, outre le prévôt, il peut s'appuyer sur la Justicar et sept Archontes, un pour chaque clan. Grâce à cette configuration, le Prince a résisté à deux révolutions (1830, 1848) ainsi qu'à la Commune (1870).

Le poste de Justicar est extrêmement prestigieux. Il correspond grosso-modo à un rôle de grand inquisiteur. Théoriquement Violetta est sensée avoir plus de pouvoir que Villon puisqu'elle rend seulement des comptes au Cercle Intérieur de la Camarilla, la hiérarchie la plus haut placée de la secte. Or le Prince Villon étant son sire, il a plus d'ascendant sur elle qu'elle n'en a sur lui. Chacun à la Cour sait que la Justicar est le bras armé du Prince et qu'il vaut mieux filer doux. Si une enquête est menée contre vous... Fuyez ou priez.

Chaque clan est représenté un Archonte choisi directement par Violetta. Les Archontes sont des sortes d'inspecteurs officiels; ils ont presque tous les droits et peuvent entrer chez n'importe quel vampire pour fouiller son repaire de fond en comble sans que ce dernier ait quoi que ce soit à dire... Même s'il est Primogène.

Le poste est éminemment prestigieux mais il est également extrêmement dangereux, entre ceux qui vous en veulent d'avoir mis votre nez dans leurs affaires, les criminels que vous recherchez et ceux qui veulent prendre votre place...



Justicar
Violetta
(Toréador)



Joseph Olivier
(Brujah)

Roland Chartier
(Gangrel)

Miss Step
(Malkavien)

Jean Lecrocq
(Nosferatu)

Diane de Poitiers
(Toréador)

Benito Chrisponti
(Tremere)

Brigitte Cellier
(Ventrue)


Dernière édition par Le Corbeau le 15.02.18 21:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mascaradebelleepoque.forumactif.com En ligne
Le Corbeau
Admin
avatar

Messages : 328
Date d'inscription : 11/11/2017

MessageSujet: Re: Organisation du Pouvoir Vampirique   22.12.17 23:21

Les Harpies

Les Harpies sont une sorte de contrôle du bon goût et des bonnes mœurs. Ce sont elles qui lancent les modes, font et défont les réputations sur un éloge ou une réflexion mesquine. Elles influent directement sur la popularité des uns et des autres, ce qui peut avoir de grandes répercussions pour les artistes et les hommes d'affaire. Un petit mot verra votre statut et votre zone d'influence baisser ou augmenter: une erreur et l'on peut se retrouver seul et sans amis en une nuit. Chaque Harpie a son caractère, ses goûts personnels et sa flopée de flatteurs. Véritables divas, elles sont en constante compétition.

Il n'y a pas vraiment de "liste officielle" de Harpies: l'on n'est pas nommé Harpie, on le devient par son charisme, son influence, son esprit, son talent et son aptitude à attirer les autres vampires vers soi. N'importe qui peut donc devenir Harpie, mais la route est longue et semée d'embûches car les rivaux ne manquent pas.

Les Harpies reconnues sont Kerrida, la Comtesse Tatiana Andrassy, Isabelle de Termes, Diane de Poitiers, Brigitte Cellier.


Tatiana Andrassy

Isabelle de Termes

Kerrida

Diane de Poitiers

Brigitte Cellier


Dernière édition par Le Corbeau le 23.12.17 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mascaradebelleepoque.forumactif.com En ligne
Le Corbeau
Admin
avatar

Messages : 328
Date d'inscription : 11/11/2017

MessageSujet: Re: Organisation du Pouvoir Vampirique   22.12.17 23:21

Le Sabbat

Le Sabbat est inexistant en France ou presque. Voilà bien longtemps que cette faction sait que le territoire français est une zone extrêmement dangereuse. La chaîne des Pyrénées est bien gardée par les Gangrels qui apprécient la chasse aux jeunes sabbatiques imprudents (et suicidaires).

Se réclamer du Sabbat à la Cour prête au rire et à la moquerie. Au mieux le personnage passera pour un Malkavien ou un fou -ce qui revient au même-, au pire un Ancien goûtera assez mal la plaisanterie et le lui fera payer.



Les Aubains

Ce sont des clans "neutres", c'est à dire non affiliés à l'une ou à l'autre faction. Ils ne sont pas jouables.

Assamite: ces assassins du Moyen-Orient sont malvenus à Paris. D'ailleurs leurs visites sont rares. S'ils sont pris on leur demandera poliment qui est leur cible, quel est le commanditaire avant de les expédier dans l'au-delà.

Giovanni: les Giovannis sont tolérés à la Cour tant qu'ils ne s'approchent pas des cimetières. Leur ambassadeur dirige également la Banca di Venezia, prêtant des fonds contre de menus services.

Ravnos: la communauté Ravnos s'est installée depuis des siècles à Paris. Il est quasiment impossible de les déloger. Ils sont dirigés par un Ancien légendaire nomme Le Duc. Ce dernier dirige tous les trafics, la prostitution et la drogue sur Paris. Il ne tolère pas la concurrence. Son domaine est la Goutte d'Or mais son influence rayonne dans tous les Bourgs à l'Est de la ville.

Séthite: Accusés à tort d'être la cause de la Révolution Française, pourchassés par les Archontes et les autres Aubains officiellement acceptés, il ne fait pas bon être Séthite à Paris.



Les Anarchs

Ils ne sont pas jouables.

Vampires sans factions, rejetant toute forme d'autorité, certains ont été bannis de la Camarilla pour avoir commis un crime. Les Anarchs ne forment pas une entité à part entière: c'est une masse mouvante de vampires indépendants. La vie d'un Anarch est compliquée: il doit lutter en permanence pour survivre, se constituer un domaine ou se faire respecter. Il est donc assez normal que certains collaborent et servent d'indics aux Ravnos ou aux membres de la Camarilla -surtout les Nosferatus et Brujahs- en échange d'un service.

Parfois les Anarchs s'unissent dans un élan désordonné mais toujours violent, comme pendant la Révolution Française. Ils ont joué les agitateurs en 1830, 1848 et surtout pendant la Commune en 1870. Hélas ces révoltes seront vouées à l'échec par manque de moyen et de coordination... Mais aussi parce que tous n'adhèrent pas à la récupération des révoltes par le Primogène Brujah de la Camarilla. Quoi de plus désagréable d'être un pion?
Revenir en haut Aller en bas
http://mascaradebelleepoque.forumactif.com En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Organisation du Pouvoir Vampirique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Organisation du Pouvoir Vampirique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» e ♦ La répartition du pouvoir et les organisations
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» Les femmes noires au pouvoir ...
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Mascarade Belle Epoque :: Bienvenue à Paris :: Contexte-
Sauter vers: